Description

L’avenir de l’œcuménisme
Académie internationale des sciences religieuses
Bologne, 6-8 mars 2019

Éditorial

Renforcer les relations œcuméniques par la promotion du dialogue interreligieux ?

Articles

Hervé Legrand, Liminaire.

La présente livraison d’Istina publie un ensemble de contributions provenant de la session que l’Académie internationale des sciences religieuses a tenue à Bologne du 6 au 8 mars 2019, dans le cadre de l’European Academy of Religion. Dans la ligne du Receptive Ecumenism, prôné par Paul D. Murray, les membres de l’Académie ont réfléchi à l’avenir de l’œcuménisme à partir d’une petite dizaine de contributions qui répondaient toutes à la même question : « à la lumière des convergences déjà obtenues dans les dialogues, qu’est-ce que mon Église s’abstient de changer ou réformer chez elle dès maintenant, alors qu’elle le pourrait et le devrait ? ». Des théologiens, provenant de trois grandes traditions chrétiennes, ont donc exploré ce « devoir qui reste à faire à la maison » et qui conditionne l’avenir de l’œcuménisme.
L’avenir ne dépendant pas seulement de la réception des avancées doctrinales, deux contributions ont enrichi la discussion, en attirant l’attention sur les nouveaux contextes sociaux qui, surtout en Occident, compliquent un peu plus qu’ils ne facilitent la marche vers l’unité des chrétiens. Ces deux essais seront publiés dans la prochaine livraison d’Istina.
En tant que vice-président, je voudrais remercier très chaleureusement deux de mes collègues au Conseil de l’Académie, Pierre Gisel pour sa collaboration très étroite à la mise sur pied de notre Colloque, ainsi qu’Alberto Melloni qui l’a accueilli dans un cadre très stimulant et d’une parfaite organisation.

Hervé Legrand, L’avenir de l’œcuménisme doctrinal. Une ouverture catholique.

Résumé : Soulignant l’importance de l’adoption de la méthode du consensus différencié dans les dialogues pour que leur réception atteigne la vie institutionnelle de l’Église, l’A. rappelle comment, malgré l’enseignement du décret Unitatis redintegratio, les autorités catholiques ont longtemps conçu les accords doctrinaux comme devant rejoindre les formulations dogmatiques catholiques de façon univoque, avant de s’ouvrir à cette méthode, sans en tirer encore les conséquences dans leur gouvernement.
Abstract : The author emphasizes how important it is to adopt the method of differentiated consensus in all dialogue if these are to be received institutionally and incorporated into the life of the Church. A case in point : catholic authorities long saw doctrinal agreements as needing to be conformed univocally to Catholic dogmatic formulations despite what was taught in the decree Unitatis redintegratio. Only later did they open themselves to this method, to say nothing of letting findings have an impact on the workings of the Church.

Stavros Yangazoglou, L’avenir de l’œcuménisme dans l’Église orthodoxe de Grèce. Problèmes et ressources.

Résumé : Après avoir rappelé l’ambivalence de l’attitude orthodoxe vis-à-vis du mouvement œcuménique, l’A. souligne la montée de courants fondamentalistes, puis il s’interroge sur les moyens de sensibiliser à l’œcuménisme le peuple chrétien, avant de considérer quelques défis pour l’Église de Grèce : la conciliarité, qui a manifesté ses limites lors du concile de Crète ; l’ecclésiologie eucharistique, contredite par un épiscopocentrisme exagéré ; l’éloignement des laïcs de la vie liturgique et de l’administration de l’Église ; la question des rapports entre l’Église et l’État.
Abstract : After recalling the ambivalence with which the Orthodox Church has viewed the Ecumenical Movement, the author stresses the rise of fundamentalism, which leds him to wonder what measures might sensitize Christian people to ecumenical concerns, after which he considers several challenges faced by the Greek Church : concialiarity, which showed the limits of the Council of Crete ; Eucharistic ecclesiology, which is contradicted by an exaggerated focus on thte episcopacy ; the distancing of the laity from the liturgyand the administration of the Church ; the question of the relationship between Church and state.

Vladimir Khoulap, L’avenir de l’œcuménisme dans l’orthodoxie russe. Problèmes et défis actuels.

Résumé : Après avoir rappelé l’évolution de l’attitude de l’Église orthodoxe russe envers l’œcuménisme, l’A. analyse le paysage œcuménique actuel en Russie, distinguant un courant fondamentaliste et celui d’une recherche d’un nouveau programme réaliste illustré par les initiatives nées de la déclaration de La Havane de 2016 et la proposition d’« alliance stratégique » sur des valeurs chrétiennes, avant de s’arrêter sur les enjeux de cette nouvelle « realpolitik » œcuménique qui cherche à répondre aux questions actuelles susceptibles de mobiliser les fidèles.
Abstract : Having recalled the evolution of the Russian Orthodox Church’s attitude toward ecumenism, the author’s analyis of the ecumenical landscape in contemporary Russia identifies two tendencies : one is a fundamentalist current, while the other seeks to discover a new, realistic agenda. This latter is illustrated by initiatives springing from the 2016 Havana  Declaration and the proposed « Strategic Alliance » on Christian values. Finally, he pauses to examine the implications of the new ecumenical « realpolitik » which seeks to answer questions which might be important to the faithful.

Hyacinthe Destivelle, Du conseil au concile. Le chemin synodal de l’unité des chrétiens.

Résumé : Après un rapide parcours des documents du COÉ et des dialogues bilatéraux de l’Église catholique, où la notion de communion occupe une place croissante, l’A. montre comment la synodalité est abordée récemment dans l’Église catholique, par le pape François et par un document de la Commission théologique internationale. Il conclut sur l’importance de la synodalité vécue dans des relations, qui à l’image de la rencontre de Bari de juillet 2018, sont le lieu de réalisation de l’unité.
Abstract : After a quick perusal of the documents of the Council of the Orthodox Church, as well as the bilateral dialogues with the Catholic Church where the notion of communion plays an ever greater role, the author shows the approach taken to synodality within the Catholic Church, both by Pope Francis and by a document of the International Theological Commission. He ends by emphasizing the importance of experiencing synodality in relationship : the July, 2018 meeting in Bari showed that this is the way to build unity.

Pierre Gisel, Comment faire fructifier l’interconfessionnalité.

Résumé : Après avoir proposé un diagnostic critique, situant la non-réception des accords œcuméniques dans le phénomène plus large de flottement des identités et soulignant le caractère inactuel des questions discutées, l’A. envisage la manière de les reprendre autrement en montrant, à l’aide de quelques exemples, comment les énoncés des partenaires ont répondu différemment aux mêmes questions. Il conclut sur l’absence de consensus quant au but visé par les dialogues ou à la figure de l’Église à promouvoir, en invitant à penser ce qu’on entend ici par « communion », le jeu des différences possibles et ses régulations.
Abstract : Having offered a critical diagnosis which situated the non-reception of ecumenical agreements within the larger phenomenon of fluctuating identities, and noting that questions raised for discussion had little to do with contemporary concerns, the author sees a different way of dealing with them : he uses several examples to show how the statements of the various partners answered the same questions differently. His conclusion : given that there is no consensus concerning either the goal of dialogues undertaken or of the vision of Church to be fostered, he invites the reader to consider what exactly is meant by « communion » when one considers the interface of possible differences and their resolution.

Annemarie C. Mayer, L’avenir de l’œcuménisme. En guise de conclusion.

Résumé : Proposant une synthèse des différentes interventions, l’A. souligne d’abord l’importance cruciale de la question des identités pour l’avenir de l’œcuménisme, dont la tâche doit consister à les façonner communément. Puis elle examine la question de la réception des dialogues, dont elle rappelle qu’elle suppose un changement et qu’elle comporte diverses dimensions où l’œcuménisme réceptif semble pouvoir s’appliquer. Enfin, elle s’interroge sur l’impact des évolutions dans le paysage religieux de la « modernité liquide », qui entravent ou ralentissent tout processus de réception.
Abstract : Offering a synthesis of the various contributions, the author emphasizes, first of all, the crucial importance of identities for ecumenism, whose task should be to forge unity from their diversity. Then she examines the question of the acceptance of the dialogical process which, she reminds us, requires adaptation and comprises several dimensions where receptive ecumenism seems applicable. Finally, she ponders the impact of evolutions within the religious landscape – the « fluid modernity » which undercut or slows the entire process of reception.

Documents

Pape François, Discours à la délégation de l’Église luthérienne de Finlande (19 janvier 2019).

Voyages du pape François en Bulgarie et République de Macédoine du Nord (5-7 mai 2019) et en Roumanie (31 mai – 2 juin 2019).

Déclaration du Saint-Synode de l’Église orthodoxe ukrainienne – patriarcat de Moscou (3 avril 2019).

Communiqués de l’archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale (29 mars et 13 mai 2019).

In memoriam

Harding Meyer (1928-2018).

Chronique des périodiques

Recensions

Thomas F. Mathews, Les origines païennes des icônes, avec la collaboration de Norman E. Muller, Paris, Éd. du Cerf, 2016 ; 256 p. 69 €. ISBN : 978-2-204-11046-4 [recension].
Daniel King (dir.), The Syriac World, Abingdon / New York, Routledge (coll. « Routledge Worlds »), 2018 ; 840 p. 175 £. ISBN : 978-1-138-89901-8.
Vigen Guroian, The Orthodox Reality. Culture, Theology, and Ethics in the Modern World, Grand Rapids, Baker Academic, 2018 ; 240 p. 35 $. ISBN : 978-0-8010-9934-2.
Bernard Le Caro, Saint Justin de Tchélié, Genève, L’Âge d’Homme, 2018 ; 296 p. 28 €. ISBN : 978-2-8251-4721-4.
Dennis J. Dunn, The Catholic Church and Soviet Russia, 1917-1939, Abingdon / New York, Routledge (coll. « Routledge religion, Society and Government in Eastern Europe and the former Soviet States », 4), 2018 ; 142 p. 120 £. ISBN : 978-1-138-21943-4.
Jan Mikrut (éd.), La Chiesa Cattolica in Unione Sovietica, Della Revoluzione dell 1917 alla Perestrojka, Vérone, Gabrielli Editori (coll. « Storia della Chiesa in Europa centro-orientale », 4), 2017 ; 1024 p. 50 €. ISBN : 978-88-6099-355-7.
Nicolas E. Denysenko, The Orthodox Church in Ukraine. A Century of Separation, DeKalb, Northern Illinois University Press, 2018 ; 298 p. 39 $. ISBN : 978-0-87580-789-8.
Alexander Ponomariov, The Visible Religion. The Russian Orthodox Church and Her Relations With State and Society in Post-soviet Canon Law 1992-2015, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang (coll. « Erfurter Studien zur Kulturgeschichte des orthodoxen Christentums », 14), 2017 ; 362 p. 81,95 €. ISBN : 978-3-631-73512-1.
Silvia Serrano, Orthodoxie et politique en Géorgie postsoviétique, Paris, Karthala, 2018 ; 310 p. 27 €. ISBN : 978-2-8111-2556-1.
Kristina Stoeckl, Ingeborg Gabriel & Aristote Papanikolaou (éds), Political Theologies in Orthodox Christianity. Common Challenges – Divergent Positions, Londres, T&T Clark, 2018 ; 320 p. 35,05 $. ISBN : 978-0-567-68585-8.
Élizabeth Alexandra Diamantopoulou & Louis-Leon Christians (dir.), Orthodox Christianity and Human Rights in Europe. A Dialogue Between Theological Paradigms and Socio-legal Pragmatics, Bruxelles, PIE Peter Lang (coll. « Dieux, Hommes et Religions / Gods, Humans and Religions », 24), 2018 ; 388 p. 51,70 €. ISBN : 978-2-8076-0420-9.
Robert Aleksander Maryk & Festo Mkenda, S.J., Encounters between Jesuits and Protestants in Africa, Leyde / Boston, Brill (coll. « Jesuits Studies », 13), 2018 ; 252 p. 112 €. ISBN : 978-90-04-34714-4.
Dominique Tronc, Les amitiés mystiques de Mère Mectilde du Saint-Sacrement (1614-1698). Un florilège établi avec l’aide de moniales de l’Institut des Bénédicties du Saint-Sacrement, Les Plans-sur-Bex, Parole et Silence (coll. « Mectildiana », série « études et documents », 3), 2017 ; 344 p. 33 €. ISBN : 978-2-88918-998-4.
David Perry, Spirit Baptism. The Pentecostal Experience in Theological Focus, Leyde / Boston, Brill (coll. « Global Pentecostal and Charismatic Studies », 26), 2017 ; 263 p. 55 €. ISBN : 978-90-04-33572-9.
Paul Avis (éd.), Oxford Handbook of Ecclesiology, Oxford, OUP, 2018 ; 712 p. 95 £. ISBN : 978-0-19-964583-1.
Aaron P. Edwards, A Theology of Preaching and Dialectic. Scriptural Tension, Heraldic Proclamation and the Pneumatological Moment, Londres, T&T Clark, 2018 ; 264 p. 59,50 £. ISBN : 978-0-5676-7856-0.
Institut supérieur d’études œcuméniques, Lire la Bible, écouter la Parole. Enjeux et expériences œcuméniques. Actes du colloque tenu à Paris du 1er au 3 avril 2014, Paris, Éd. du Cerf (coll. « Patrimoines »), 2018 ; 352 p. 24 €. ISBN : 978-2-204-12902-2 [recension].
Élisabeth Parmentier, Pierrette Daviau & Lauriane Savoy (dir.), Une bible des femmes, Genève, Labor et Fides, 2018 ; 288 p. 19 €. ISBN : 978-2-8309-1663-8 [recension].
Dominique Caudal, Pour que tous soient un. Quand l’Esprit saint fait tomber les murs de nos Églises chrétiennes, Paris, Première partie, 2018 ; 256 p. 17 €. ISBN : 978-2-36526-161-6 [recension].
Global Christian Forum, Discrimination, Persecution, Martyrdom : Following Christ Together. Report of the global consultation : Tirana, Albania, 2-4 November 2015, Bonn, Verlag für Kultur und Wissenschaft, 2018 ; 260 p. ISBN : 978-3-86269-155-5.
Pierre Jova, Les chrétiens face aux migrants. Enquête, Paris, Tallandier, 2019 ; 320 p., 21,90 €. ISBN : 979-10-210-3220-0.