Description

Éditorial

De Benoît XVI à François, évêque de Rome.

Articles

Job Getcha, Le patriarche dans la tradition des Églises orientales.

Résumé : Se limitant à trois questions relatives à l’institution patriarcale, l’auteur étudie d’abord sa genèse dans l’Église ancienne, montrant qu’elle résulte de la nature synodale de l’Église et de la structure administrative de l’empire ; puis il traite de l’Église orthodoxe contemporaine, en analysant les conséquences de la création de nouveaux patriarcats, qui favorisèrent le repliement de ces Églises régionales sur elles-mêmes ; enfin, il aborde l’institution patriarcale dans les Églises catholiques orientales, constatant que leurs évêques ne participent pas à la synodalité à un niveau universel en tant que pairs de celui de Rome, et il conclut sur les perspectives d’un exercice acceptable par les orthodoxes de la primauté de ce dernier.
Abstract : Focusing his study on three issues regarding the patriarchal institution, the author examines first its genesis within the ancient church, showing that it stems from the church’s synodal nature and the Empire’s administrative structure. He then turns to today’s orthodox church, analysing what consequences the creation of new Patriarchies entailed, namely the withdrawal and isolation of regional churches. Finally, the author tackles the Patriarchal institution within Eastern catholic churches, underlining the fact that their bishops do not participate in synodality on a universal level as equals to the bishop of Rome, and concludes by laying out some perpectives for an acceptable exercise of the latter’s primacy for the orthodox.

Amphilochios Miltos, Les Églises locales et l’Église universelle : une relecture orthodoxe du débat Ratzinger-Kasper.

Résumé : À l’occasion du cinquantième anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II, le présent article reprend, dix ans après, la controverse entre les théologiens Ratzinger et Kasper au sujet de la relation entre l’Église locale et l’Église universelle. Pour éclairer ce débat, cette relecture recourt à l’ecclésiologie de Jean Zizioulas et vise à rappeler certains axes de la pensée de ce dernier qui s’avère apte à nous conduire à une meilleure considération du concept de communion, du rapport entre Église locale et Église entière ainsi que de la sauvegarde de l’unité de l’Église.
Abstract : To mark the 50th anniversary of the Second Vatican Council’s inauguration, the following article returns, ten years later, to the controversy that arose between theologians Ratzinger and Kasper over the relationship between local church and universal church. To inform this debate, the author draws upon Jean Zizioulas’ ecclesiology in order to revive certain cornerstones of his thinking that lead us to a more comprehensive understanding of the concept of communion, the relationship between local church and whole church as well as the safeguard of the church’s unity.

Patrice Mahieu, La concélébration projetée entre Paul VI et Athénagoras Ier. Enseignements théologiques et nature des obstacles.

Résumé : L’article commence par analyser le rapport secret de 1970 sur la concélébration envisagée par Paul VI et Athénagoras. Puis il présente les publications des parties théologiques de ce rapport, faites, sans mentionner d’où elles proviennent, à la fois par un membre catholique, le P. Duprey, en 1972, et par un membre orthodoxe, Mgr Damaskinos, en 1974. Enfin, il expose comment l’autre membre catholique, dom Emmanuel Lanne, àprès avoir consulté le P. V. Borovoy du patriarcat de Moscou, écrit le 23 juin 1970 au cardinal Willebrands pour souligner les conditions antécédentes à la concélébration projetée, peu développées dans le rapport, et les conséquences néfastes que cette concélébration pourrait entraîner.
Abstract : The article begins by analysing the 1970 secret report on the co-celebration imagined by Paul VI and Athenagoras. The author presents the report’s theological sections published, without mention of their provenance, by a catholic member, Father Duprey in 1972 and by an orthodox member, Mgr Damaskinos, in 1974. Finally, he shows how another catholic member, dom. Emmanuel Lanne, after consulting with P. V. Borovoy of the Moscow Patriarchy, wrote on June 23rd 1970 to card. Willebrands in order to highlight the antecedent conditions to the projected co-celebration that were barely touched upon in the report, and the damaging consequences that this co-celebration would entail.

Georges Kordis, La Trinité d’Andrei Roublev. L’omission du cadre historique et l’être de l’icône.

Résumé : Après avoir rappelé l’évolution de l’iconographie de l’Hospitalité d’Abraham, que Roublev a modifiée de manière essentielle en écartant le patriarche et Sarah pour ne représenter que les trois Anges, l’auteur éclaire la portée de cette modification problématique par une longue analyse de la tradition qui distingue deux types d’icônes, l’icône hypostatique et l’icône symbolique, ayant chacune sa particularité, pour conclure qu’en éliminant les éléments historiques, le saint iconographe russe a donc transformé l’icône conventionnelle de l’Hospitalité-Sainte Trinité en icône hypostatique des trois Personnes divines, puisqu’il il unit de manière hypostatique les formes conventionnelles des trois anges aux personnes divines.
Abstract : After tracing the iconographic evolution of the Hospitality of Abraham, which Roublev substantially changed by removing the patriarch and Sarah in order to only represent the three angels, the author explains the influence of this problematic alteration by thoroughly analysing the tradition that distinguishes two types of icons : the hypostatic icon and the symbolic icon, each with its own singularities, and concludes that, by removing the historical elements, the Russian saint and iconographer transformed the conventional icon of the Hospitality of the Holy Trinity into a hypostatic icon representing the three divine persons, since he associates in a hypostatic fashion the conventional figures of the three angels to the three divine persons.

Document

Groupe de travail orthodoxe-catholique Saint-Irénée. Communiqué final. Bose 2012.

Chronique des périodiques

Recensions

Veli-Matti Kärkkäinen (éd.), The Spirit of the World : Emerging Pentecostal Theologies in Global Contexts. Grand Rapids, W. B. Eerdmans Publishing Company, 2009 ; 272 p., 22 $. ISBN : 978-0802862815.
Peter Hocken, The Challenges of the Pentecostal, Charismatic and Messianic Jewish Movements. The tensions of the Spirit. Farnham, Ashgate Publishing Ltd (coll. « Ashgate New Critical Thinking in Religion, Theology, and Biblical Studies »), 2009 ; 156 p., 45 £. ISBN : 978-0-7546-6746-9.
Mark J. Cartledge, Testimony in the Spirit : Rescripting Ordinary Pentecostal Theology. Farnham, Ashgate Publishing Limited (coll. « Explorations in Practical, Pastoral and Empirical Theology »), 2010 ; 232 p., 99,95 $. ISBN : 978-0754663522.
R. G. Robins, Pentecostalism in America. Santa Barbara, Praeger Publishers Inc., 2010 ; 186 p., 34,95 $. ISBN : 978-0313352942.
Julie C. Ma, Wonsuk Ma, Mission in the Spirit : Towards a Pentecostal/Charismatic Missiology. Regnum Books (coll. « Regnum Studies in Mission »), 2010 ; 312 p., 37 $. ISBN : 978-1870345842.
Leslie Brubaker et Mary B. Cunningham (dir.), The Cult of the Mother of God in Byzantium : Texts and Images. Farnham, Ashgate Publishing Ltd (coll. « Birmingham Byzantine and Ottoman Studies » 11), 2011 ; 350 p., 84 €. ISBN : 978-0754662662.
Sébastien Fath et Jean-Paul Willaime, La nouvelle France protestante. Genève, Labor et Fides (coll. « Histoire et Société »), 2011 ; 483 p., 39,60 €. ISBN : 978-2-8309-1429-0.
Mark J. Johnson, Robert G. Ousterhout, Amy Papalexandrou, Approaches to Byzantine Architecture and its Decoration : Studies in Honor of Slobodan Ćurčić. Farnham/Burlington, Ashgate, 2011 ; 320 p., 63 £. ISBN : 978-1409427407.
G. Routhier, P. J. Roy, K. Schelkens (des.), La théologie catholique entre intransigeance et renouveau : La réception des mouvements préconciliaires à Vatican II. Louvain-la-Neuve, Collège Érasme et Leuven, Maurits Sabbebibliotheek (coll. «Bibliothèque de la Revue d’Histoire ecclésiastique » 95), 2011 ; 363 p., 45 €. ISBN : 978-2-503-54463-2.
Patrick Cabanel, Histoire des protestants en France (xvie-xxie siècle). Paris, Fayard, 2012 ; 1502 p., 39 €. ISBN : 978-2-213-62684-0*35-2884-1.