Accueil/Articles PDF/Entre réformes libérales et résistances conservatrices, la crise identitaire et morale de l’épiscopalisme américain au début du XXIe siècle – Amandine BARB

Entre réformes libérales et résistances conservatrices, la crise identitaire et morale de l’épiscopalisme américain au début du XXIe siècle – Amandine BARB

5,00 

Entre réformes libérales et résistances conservatrices, la crise identitaire et morale de l’épiscopalisme américain au début du XXIe siècle

Si les controverses récentes ont mis en évidence le clivage entre les groupes de tendance libérale, majoritaires, et des fidèles plus conservateurs, l’épiscopalisme américain continue de jouir d’une place particulière dans la vie publique américaine lui permettant un engagement en faveur de causes progressistes. L’article décrit les résistances à cette orientation, puis les replace dans le contexte américain, où les dénominations traditionnelles issues de la Réforme sont confrontées à un déclin démographique et financier ainsi qu’à la « concurrence » croissante des Églises évangéliques, et tente d’en évaluer l’importance dans l’Église épiscopalienne, après la création de l’Anglican Church in North America et celle d’un ordinariat pour l’accueil d’épiscopaliens au sein de l’Église catholique.

While recent controversies have exposed the existing rift between majority groups that embrace liberal ideas and the more conservative faithful, American Episcopalism still enjoys a special place in American public life that allows it to easily support more progressive causes. This article describes the oppositions to this trend, then places them within the American context, in which traditional denominations stemming from the Reformation face a demographic as well as financial decline and an increasing “competition from” Evangelical Churches. The article finally attempts to assess their importance in the Episcopalian Church, following the creation of the Anglican Church in North America and the assent given to Episcopalians who wish to be ordained in the Catholic Church.

Article d’Amandine Barb, publié dans la revue Istina, 2013/2. Pour acquérir ce fascicule, cliquer ici.

Pour acquérir l’article au format PDF, l’ajouter au panier.

Catégorie :

Description

Extraits de l’article :

S’il existe donc, au sein de l’épiscopalisme américain, une tradition historique d’engagement progressiste, certaines des positions libérales prises par les autorités ecclésiastiques ces dernières années, notamment sur la question des mœurs, et certaines des réformes récemment menées à l’intérieur même de l’Église dans le but de l’adapter aux évolutions de la société américaine, ont pourtant été parfois plus difficilement acceptées, entraînant des mouvements de résistance et de vifs débats internes, et aboutissant au fil des années à une véritable crise identitaire et morale chez les fidèles conservateurs, qui occupent une position historiquement minoritaire au sein de la communauté épiscopalienne outre-Atlantique.

[…]

Confrontés depuis plusieurs décennies, comme beaucoup d’autres dénominations protestantes mainstream aux États-Unis, à des difficultés d’ordre structurel aussi bien qu’à des dilemmes théologiques et moraux, les épiscopaliens américains doivent donc parvenir, comme au cours des nombreuses « crises » précédentes, à renforcer l’équilibre, fragile, mais caractéristique de leur Église, entre l’ouverture et l’adaptation à la modernité, et la prise en compte de la diversité théologique et culturelle des fidèles.

Aller en haut