Accueil/Articles PDF/« Religion des pères ». Le christianisme en Arménie des origines à nos jours – Aram MARDIROSSIAN

« Religion des pères ». Le christianisme en Arménie des origines à nos jours – Aram MARDIROSSIAN

5,00 

« Religion des pères ». Le christianisme en Arménie des origines à nos jours

Après avoir rappelé le lien originel entre le christianisme et l’Arménie et le tournant représenté par l’arrivée de l’islam, l’auteur traite d’abord du premier millénaire en évoquant l’influence du christianisme syriaque et la conversion de Trdat IV, puis il aborde l’histoire du second millénaire et les épreuves vécues par l’Église et le peuple arméniens ; un excursus présente les différentes juridictions qui constituent l’Église apostolique arménienne, ainsi que le patriarcat arménien catholique et l’Église évangélique arménienne.

After recalling the original relationship between Christianity and Armenia and the changes that occurred upon the advent of Islam, the author goes on to examine the first millenium by discussing the influence of Syriac Christianity and Trdat IV’s conversion, then studies the Second millenium and the ordeals that Armenian people and Church had gone through. An excursus presents the different jurisdictions that made up the Armenian Apostolic Church as well as the Catholic Armenian Patriarchate and the Armenian Evangelical Church.

Aram Mardirossian est professeur agrégé d’histoire du droit à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne.

Article publié dans la revue Istina, 2016/2. Pour acquérir ce fascicule, cliquer ici.

Pour acquérir l’article au format PDF, l’ajouter au panier.

Catégorie :

Description

Extrait 1 de l’article :

La célébration en grande pompe du 1700e anniversaire de la conversion du pays en 2001 a renforcé le prestige du catholicossat dirigé par Garegin II. Elle a aussi facilité le dialogue avec les autres confessions chrétiennes tout en fortifiant la conscience religieuse nationale. L’Église est aujourd’hui présente dans tous les secteurs de la société et le Saint-Siège gère ou participe à différentes organisations charitables.

Extrait 2 de l’article :

Dans son discours prononcé le 27 septembre 2015 lors de la cérémonie de bénédiction du saint miwṙon à Ēǰmiacin, le catholicos Garegin II a qualifié le saint chrême comme le « miwṙon de la victoire ». L’expression est heureuse : cette onction dont ils bénéficient depuis maintenant plus de dix-sept siècles a permis aux Arméniens non seulement de surmonter victorieusement d’innombrables épreuves mais aussi de s’affirmer comme un peuple épris de vie, tant sur le plan spirituel que sur le plan temporel.

Aller en haut